Saintpaulia - Exposition, Entretien, Multiplication


Saintpaulia, faites entrer l’Afrique du Sud dans la maison !

Saintpaulias, ou encore violettes du Cap, sont de superbes plantes fleuries d’intérieur qui propose une floraison généreuse. Elles sont petites ce qui permet de les installer facilement sur un meuble, une commode, un guéridon… Et bien sûr les saintpaulias sont très faciles d’entretien, robustes et donneront des fleurs des années durant. Elles aiment baigner dans la lumière sans être sous le feu des rayons du soleil… Des raisons qui font que c’est l’une des variétés de plantes d’intérieur qui connait un grand succès dans les jardineries. Comme de nombreuses variétés d’intérieur, elles sont frileuses et n’apprécient pas les grands écarts de températures, il faut alors éviter de les installer trop près d’une fenêtre d’une porte donnant sur l’extérieur comme dans une salle de bain…
SaintPaulia est l’une des plantes fleurie « d’intérieur » qui peut fleurir plusieurs fois pendant l’année voire toute l’année et pendant de nombreuses année, ce qui en fait l’une des plus intéressantes à ajouter à la décoration de la maison.

Nom botanique :

• Saintpaulia var. hyb.

Type de plante

Famille : Gesneriaceae, gesneriacées
• Cycle : Plante vivace
• Rusticité : Non-rustique
Feuillage : Persistant
Exposition : Lumineuse
• Plantation : En pot cultivé en intérieur
• Floraison : Janvier à décembre
• Récolte :
Sol : Sol riche et drainé
• Port : Rosette de feuille et tige florale érigée
• Plante mellifère : Non
Entretien : Arrosage et période de repos (automne)
Hauteur : 30 à 60 cm.
• Enracinement : Racine Rhizomateuse
• Origine : Afrique du Sud
• Rotation des cultures :

Propriétés :

• La plante souffre du froid dès 13 °C.
• La plante existe en fleurs simples, semi-doubles, et en fleurs doubles
• Saintpaulia peut être fleurie toute l’année dans les bonnes conditions de température, de lumières et d’arrosage.

Quel sol pour Saintpaulia ?

• Mélange terreau et sable ou perlite à 30%.

Quand la planter ?

• Saintpaulia est exclusivement cultivée, en pot, en intérieur.
• La plante doit être cultivée entre 13 et 25 °C, en dessous de 13

Comment planter/rempoter Saintpaulia ?

En pot pour la culture d’intérieur :

• Dans un pot qu’il faudra faire évoluer avec la taille de la plante, les racines de saintpaulia apprécient d’être serrées…
• Lorsque les racines débordent, changer le pot, choisissez le d’un diamètre de 2 cm supérieurs.
• Placez un fond de bille de terre,
• Ajoutez un mélange terreau avec du sable 30%.
• Placez la souche de la plante
• Tassez bien.
• Arrosez

Saintpaulia en pot au jardin pendant l’été, dans les régions douces :

• N’oubliez pas avant tout que la plante souffre dès 13°C.
• Prévoyez une implantation à l’abri des rayons direct du soleil.
• Creusez un trou de la taille de la motte.
• Ajoutez un lit de gravier.
• Ajoutez du terreau et du sable à la terre du jardin.
• Placez la motte.
• Rebouchez, tassez et arrosez.

Entretien de saintpaulia :

Arrosage :

• Pendant tout le printemps et l’été, maintenez le substrat frais.
• Attention de ne pas mouiller le feuillage comme les tiges.
• Quand l’automne puis l’hiver arrive, réduisez les arrosages et n’arrosez que sur sol sec.

Fertilisation, apport d’engrais :

• Saintpaulia nécessite d’être fertilisée pendant toute la période de floraison avec un engrais liquide, toutes les 2 ou 3 semaines.

Rempotage :

Saintpaulia est une plante qui aime être un peu à l’étroit dans son pot. Le rempotage ne se fait alors que quand les racines remplissent le pot, en général tous les 2 ou 3 ans, en fonction de sa croissance.

Multiplication :

• La multiplication peut être réalisée par bouture des feuilles voir par bouture des « gourmands ».

Quand bouturer saintpaulia :

• Au printemps et en été.

Comment bouturer ?

• Prélevez quelques belles feuilles de saintplaulia avec leur pétiole.
• Faites une belle coupe bien nette au cutter.
• L’enracinement peut se faire dans l’eau ou dans de la perlite humide.
• Maintenez les boutures à l’étouffée à une température de 20 à 25 °C.
• Des petites feuilles vont apparaitre à la base des pétioles.
• C’est le moment du repiquage dans des godets au substrat plus riche.
• Remplissez des godets de terreau et sable à 30%.
• Préparez un petit trou qui va recevoir une bouture.
• Ramenez le substrat vers la bouture, tassez délicatement.
• Arrosez et maintenez humide.

Maladies et parasites :

• La pourriture des racines lorsque les arrosages sont trop important.
• Saintpaulia peut être atteinte par les pucerons et/ou les cochenilles à supprimer dès apparition en nettoyant le feuillage au jet douche… Même si la plante n’apprécie pas que son feuillage soit mouillé donc a fortiori douché, c’est le seul moyen pour vous débarrasser des cochenilles. Les insecticides, y compris les insecticides bios ne seront pas tolérés.

Variétés :

• Saintpaulia « Colorado » : fleurs simples à franges de couleur rouge.
• S. « Fancy trail » : variétés aux feuilles brillantes, panachées vert / beige, à fleurs doubles de couleur rose.
• S. « ionantha » : hybrides aux fleurs bleu clair à bleu foncé.
• S. « Fancy pants » : hybrides aux fleurs blanches aux bords de pétales frisés rouge ;
• S. « Ice maiden » : hybrides aux fleurs blanches au cœur violet foncé ;

(…)

Photo par

Fiche rapide :

Résumé

Nom de l'article

Saintpaulia, faites entrer l'Afrique du Sud dans la maison !

Description

Saintpaulias, ou encore violettes du Cap, sont de superbes plantes fleuries d'intérieur qui propose une floraison généreuse. Elles sont petites ce qui permet de les installer facilement sur un meuble, une commode, un guéridon... Et bien sûr les saintpaulias sont très faciles d'entretien, robustes et donneront des fleurs des années durant. Elles aiment baigner dans la lumière sans être sous le feu des rayons du soleil...

Auteur

Daniel de Notre site Web

Nom de l'éditeur

Jaime-jardiner.com - LE média jardin partenaire du portail ouest-france.fr

Logo de l'éditeur


Roseau commun (Phragmites australis)

Genre: Phragmites
Espèce: australis
Famille: Poacées
Origine: Europe

Le Roseau commun est une graminée vivace semi-aquatique à souche rhizomateuse, au port érigé et au feuillage caduc. D'une croissance rapide, il mesure 1 à 3 m de haut, voire plus.


Comment planter de l'oxalis au jardin ?

Les variétés rustiques, bien adaptées au jardin (Oxalis adenophylla, articulata, deppei. ) forment d'épais coussins couvre-sol semblables à du trèfle. Délicats et graphiques, ils apportent la fraîcheur de leurs verts tendres ou d'originaux feuillages bicolores. Les rhizomes se plantent en pleine terre, à 8 cm de profondeur en octobre ou mars. Le sol doit être léger, enrichi en humus et en compost bien décomposé et rendu drainant par un peu de sable grossier.

Pour une plantation en pot, mélanger 1/3 de terreau, 1/3 de sable granuleux et 1/3 de compost bien décomposé. Les plantes achetées au printemps en jardinerie se replantent de la même manière.


Le Saintpaulia : Rempotage Et Entretien

Image ©Hobbykafe

Plante d’intérieur très appréciée pour sa généreuse floraison colorée, le saintpaulia est surnommé violette africaine ou violette du Cap. Voici quelques conseils pratiques pour rempoter, entretenir et multiplier cette belle plante fleurie.

Présentation

Le saintpaulia, aussi appelé violette africaine ou violette du Cap, est une plante vivace de la famille des Gesnériacées.

Originaire d'Afrique, elle est très appréciée en tant que plante d'intérieur car elle fleurit une grande partie de l'année. Cette plante, de 20 à 30 cm de haut, a un feuillage persistant. Elle produit des fleurs aux formes et aux couleurs très variées (bleu, violet, rose, rouge, blanc ou panachées). Leur seul point commun est leurs étamines jaune d'or.

Il en existe une vingtaine d'espèces et plusieurs milliers de cultivars. La plupart des plantes qu’on trouve dans le commerce sont des hybrides de Saintpaulia ionantha.

Plantation et rempotage

Le saintpaulia n'a pas besoin d'être rempoté souvent car cette plante aime se sentir à l'étroit dans son pot. Un pot de 15 cm de diamètre suffit d’ailleurs à un sujet adulte.

Il est recommandé de la rempoter tous les 2 à 3 ans, de préférence au printemps, dans un pot d'un diamètre très légèrement supérieur. Utilisez un bon terreau. Vous pouvez alléger ce substrat en lui ajoutant 1/3 de sable de rivière.

A noter : comme cette plante redoute les excès d'eau, utilisez un pot percé au fond et ajoutez un lit de graviers ou de billes d'argiles au fond du pot pour assurer un bon drainage.

Entretien

Le saintpaulia a besoin de lumière, de chaleur et d'humidité. Pour lui assurer une humidité constante sans mouiller le feuillage, posez le pot sur un lit de graviers ou de billes d'argile mouillés.

Cette plante apprécie le soleil tamisé et une température idéalement comprise entre 18 et 24°C. Ne l’installez pas au soleil direct ou à côté d’un radiateur !

Arrosez régulièrement (le substrat ne doit jamais complètement sécher), mais ne mouillez pas le feuillage et ne laissez pas d'eau dans la coupelle, au risque de voir pourrir la plante.

Pour stimuler la floraison, vous pouvez faire un apport d'engrais complet tous les quinze jours. Coupez les fleurs fanées au fur et à mesure.

A noter : cette très belle plante d'intérieur est sensible à plusieurs maladies et parasites (araignées rouges, cochenilles, pucerons et oïdium notamment).

Multiplication

Le saintpaulia se multiplie facilement par bouturage des feuilles au printemps.

Il suffit de prélever une feuille avec 3 cm de tige et de la planter en biais (selon un angle de 45 degrés) dans du terreau pour semis. Placez au chaud, à environ 20°.

Une plantule devrait apparaître à la base de la feuille après 4 à 6 semaines. Quand la bouture a atteint 5 cm de hauteur, repiquez-la dans un pot individuel.

A noter : pour certains hybrides à fleurs multicolores, les rejetons obtenus par bouturage de feuille peuvent être différents de la plante mère.

Plus d'information :

Sommaire

Ce genre a été décrit en 1893 par le botaniste allemand Hermann Wendland (1825-1903). En classification phylogénétique APG III (2009) comme en classification classique de Cronquist (1981), il est assigné à la famille des Gesneriaceae.

Liste d'espèces Modifier


Selon Tropicos (15 janvier 2018) [ 5 ] (Attention liste brute contenant possiblement des synonymes) :

  • Saintpaulia alba E.A. Bruce
  • Saintpaulia amaniensis E.P. Roberts
  • Saintpaulia brevipilosa B.L. Burtt
  • Saintpaulia confusa B.L. Burtt
  • Saintpaulia difficilis B.L. Burtt
  • Saintpaulia diplotricha B.L. Burtt
  • Saintpaulia goetzeana Engl.
  • Saintpaulia grandifolia B.L. Burtt
  • Saintpaulia grotei Engl.
  • Saintpaulia inconspicua B.L. Burtt
  • Saintpaulia intermedia B.L. Burtt
  • Saintpaulia ionantha H. Wendl.
  • Saintpaulia magungensis E.P. Roberts
  • Saintpaulia nitida B.L. Burtt
  • Saintpaulia orbicularis B.L. Burtt
  • Saintpaulia pendula B.L. Burtt
  • Saintpaulia pusilla Engl.
  • Saintpaulia rupicola B.L. Burtt
  • Saintpaulia shumensis B.L. Burtt
  • Saintpaulia teitensis B.L. Burtt
  • Saintpaulia tongwensis B.L. Burtt
  • Saintpaulia ulugurensis Haston
  • Saintpaulia velutina B.L. Burtt
  • Saintpaulia watkinsii Haston

Entretien Modifier

Le terreau doit être de bonne qualité et très léger pour assurer un bon drainage fertiliser très modérément avec engrais soluble (10 10 30), aux deux ou trois semaines en période de floraison. Si le terreau est de mauvaise qualité la plante ne poussera pas.

La plante se porte mieux et fleurit plus abondamment lorsqu'elle semble être un peu à l'étroit dans son pot, c'est-à-dire quand les feuilles extérieures débordent entièrement du pot. Le diamètre du pot devrait être environ 1/3 du diamètre de la plante. La taille maximum du pot sera d'environ 15 cm pour la très grande majorité des variétés.

Elle doit être exposée à la lumière vive, mais pas au soleil de mi-journée une exposition sur une fenêtre au nord-ouest, nord ou nord-est, ou à 2 mètres de distance dans les autres orientations est conseillée. Une température ambiante de 15 à 25 °C lui convient parfaitement bien qu'elle fleurisse moins à des températures inférieures à 20 °C .

L'arrosage est hebdomadaire, et doit être modéré. Éviter de mouiller les feuilles. 1 à 2 heures après l'arrosage, retirer l'éventuelle eau excédentaire qui resterait dans la soucoupe.

La plante fleurit par épisode de deux à trois mois consécutifs, suivis de périodes de repos de 20 à 30 jours.

Les feuilles externes peuvent parfois flétrir. Couper ces feuilles avant qu'elles ne pourrissent.

Bien entretenu, un saintpaulia vivra au moins vingt-cinq ans, en changeant complètement le terreau tous les trois ou quatre ans. Il peut toutefois être utile de rempoter plus fréquemment pour recouvrir le "tronc" qui se forme lorsqu'on enlève les feuilles extérieures.

La bouture de feuille Modifier

Il n'est pas difficile de multiplier une violette africaine. La bouture par feuille est la méthode la plus simple. Un seul plant peut donner naissance à de nombreux rejetons. Cependant dans le cas de certains hybrides (notamment les hybrides à fleurs multicolores), les rejetons obtenus par bouturages peuvent être différents du plant parent.

La meilleure période pour procéder à cette opération est au printemps. Sélectionnez une feuille ferme, mature et saine. Ne prenez pas les feuilles les plus à l'extérieur de la rosette (centre de la plante), ni les plus petites au centre. Coupez la feuille choisie à 3 centimètres du limbe (partie élargie de la feuille).

Il est important de couper la feuille avec un instrument tranchant et non coupant. Un outil tel une paire de ciseaux, écrase les tissus ce qui favorise l'apparition de pourriture. Laissez une trentaine de minutes de côté afin que les tissus se cicatrisent. La cicatrice est une barrière de plus contre les agents pathogènes enfouis dans le substrat. Certaines personnes trempent la tige dans de l'hormone de bouturage afin d'accélérer l'obtention de racines, mais des études indiquent que la plus grande quantité de plantules obtenus se fait au détriment de leur qualité [réf. nécessaire] . Plantez la feuille dans la terre à 45 degrés, vous pouvez utiliser de la vermiculite, un mélange de sable et de mousse de tourbe ou un mélange du marché (pro-mix par exemple).

Vous pouvez couvrir vos boutures afin de maintenir une humidité constante et élevée. Si de la condensation se forme sur la paroi transparente, retirer temporairement cette partie.

Après 4 à 6 semaines les premières pousses devraient apparaitre. Lorsque les plantules atteignent 5 à 8 cm de hauteur, séparez les de la feuille-mère et plantez-les dans un pot de 5 cm (2 po) de diamètre.

Durant le premier mois, laissez le terreau sécher entre chaque arrosage de façon que les jeunes plantules se flétrissent un peu car elles sont sensibles à la pourriture.

Lorsque le saintpaulia commence à être à l’étroit, rempotez-la dans un pot de 2,5 cm (1 po) de diamètre de plus que le pot précédent jusqu’à un maximum de 15 cm ( 5 cm → 7,5 cm → 10 cm → 12,5 cm → 15 cm) en suivant les gradations. La première floraison devrait avoir lieu environ 8 mois après.

Autres méthodes de reproduction Modifier

  • gourmands : certains hybrides ont tendance à former des gourmands au niveau du tronc. On peut reproduire le plant en laissant grandir le gourmand jusqu'à ce qu'il ait des feuilles d'environ 2 cm de diamètre, ensuite couper le gourmand à ras du tronc du plant mère et déposer la rosette obtenue sur un pot de 5 cm contenant du terreau, le gourmand devrait s'enraciner après quelques semaines. Entretenir comme un rejeton issu d'une bouture de feuille.
  • bouture de "tête" : c'est une technique plus délicate mais qui permet d'avoir des rejetons plus conformes au plant mère. On enlève la rangée de feuilles du milieu afin de faire apparaître le tronc. Couper la "tête" du Saintpaulia et la placer dans un nouveau pot (elle va s'enraciner comme un gourmand). Garder le plant mère "décapité", après 4-6 semaines, de nouvelles pousses vont apparaître sur le tronc, à l'endroit où la tête a été coupée. Ces pousses peuvent être séparées et repiquées lorsqu'elles sont suffisamment grandes.
  • boutures de tiges de fleurs : certains hybrides ont des tiges de fleur assez solides pour être utilisées comme bouture. Il faut que la tige comporte 2 petites feuilles. On retire la fleur et on plante la tige dans un substrat comme les boutures de feuilles. La technique donne moins de rejetons que le bouturage par feuille et est plus difficile (car les tiges de fleurs sont délicates) mais donne des rejetons de meilleure qualité.
  1. ↑ a et bNCBI, consulté le 15 janvier 2018
  2. ↑ Le logiciel First Class 2 édité par l'African Violet Society of America recense plus de 16 000 hybrides
  3. ↑http://www.genera-gesneriaceae.at/genera/saintpaulia.htm
  4. The Plant List, consulté le 15 janvier 2018
  5. ↑Tropicos.org. Missouri Botanical Garden., consulté le 15 janvier 2018

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Saintpaulia, sur Wikimedia Commons
  • Saintpaulia, sur Wikispecies


Comment faire refleurir le saintpaulia

C’est de la rosette de feuilles que surgissent les fleurs, portées par de courtes tiges, exactement à la façon des primevères. Une hampe porte à la fois des fleurs et des boutons.
Pour faire refleurir le saintpaulia, faites-lui subir une petite période de sécheresse et de fraîcheur en fin d’hiver : arrosez-la moins, mais sans la laisser flétrir, et gardez-la à une température de 12 °C. Reprenez les arrosages et la fertilisation lorsque se forment de nouvelles feuilles.


Description de l’Amaryllis

  • Nom latin : Hippeastrum
  • Synonymes : Hippeastrum
  • Famille : Amaryllidacée
  • Origine : Amérique du Sud et Amérique centrale
  • Période de floraison : décembre à mai
  • Couleurs des fleurs : rouge, rose, blanc, jaune
  • Type de plante : fleur
  • Type de végétation : bulbe
  • Type de feuillage : caduc

Caractéristiques de l’Amaryllis

Originaire des climats chauds et doux d’Amérique du Sud et d’Amérique centrale, l’amaryllis est une plante à bulbe appartenant à la famille des Amaryllidacées. Elle regroupe en réalité 2 grandes familles : les Hippeastrum et les Amaryllis. Dans la littérature antique, l’amaryllis désigne une bergère à la beauté éblouissante. On compte aujourd’hui une centaine de variétés différentes aux fleurs immenses et magnifiques. Selon la variété, elles peuvent être rouges, blanches, saumon ou roses. Le feuillage apparaît en même temps que la première fleur. L’amaryllis ou Hippeastrum est essentiellement cultivée en intérieur. Sa floraison hivernale atteint son apogée à Noël et peut perdurer jusqu’au mois d’avril-mai. Néanmoins, comme certaines autres plantes, l’amaryllis a besoin d’une période de repos pour refleurir de plus belle.


Comment entretenir le Lierre ?

ExpositionEn pot : lumineuse sans contact direct du soleil
ArrosageRégulier
EngraisMars à Septembre, engrais liquide tous les 15 jours
TailleN/A
MaladiesPucerons, cochenilles farineuses, araignées rouges

Exposition / Emplacement

Très rustique, le lierre est le plus souvent planté au jardin, dans un coin ombragé. Peu regardant sur la qualité du sol, il s’accommode des sols argileux, calcaires et caillouteux. Mais saviez-vous qu’il existe également des lierres d’intérieur à petit développement ? Certaines espèces peuvent très bien se cultiver en extérieur comme en intérieur. Placez alors le pot suspendu (vous en trouverez de très jolis sur Etsy) dans une véranda ou autre pièce lumineuse mais éloigné d’une vitre et de l’exposition directe au soleil.

Comment arroser le lierre ?

Le lierre aime l’humidité. Au jardin, il se contentera des arrosages naturels de la pluie. En été, pendant les fortes chaleurs, le sol doit rester légèrement humide.

Les lierres cultivés en pot, quant à eux, ont besoin d’un arrosage régulier pendant la première année de plantation et tout l’été.

Matériel nécessaire :
– un arrosoir d’intérieur

Quel engrais utiliser ?

L’apport d’engrais n’est pas indispensable mais peut booster la croissance de votre lierre. De mars à septembre, apportez de l’engrais liquide tous les 15 jours.

Voici d’excellents engrais écologiques que vous pouvez vous procurer aisément en ligne :
– Engrais plante vertes et fleuries de Botanic
– Engrais végétal liquide à base d’algues
– Engrais liquide biologique et végétarien à base d’herbe

Soins

Très facile d’entretien, le lierre grimpant ne demande rien d’autre qu’un support auquel il pourra s’accrocher. Si vous n’avez pas de support naturel, confectionnez-lui un treillage ou une grille contre lequel il se développera et s’étalera.

Comment le rempoter ?

Si vous cultivez un lierre en pot, vous devrez le rempoter tous les ans car sa croissance est rapide et les racines envahissent rapidement le contenant. Rempotez jusqu’à ce que le lierre atteigne sa maturité (qui se traduit par la fructification).

Comment le multiplier ?

La meilleure méthode pour multiplier le lierre est le marcottage. Sélectionnez un rameau d’environ 10 cm, sans le couper du pied-mère. Retirez les feuilles sur environ 7-8 cm. Préparez un pot que vous remplirez d’un mélange de sable fin et de terreau. Disposez la partie dégarnie du rameau dans le pot et recouvrez-la de terre. Tassez et arrosez copieusement. Lorsque les rameaux auront bien pris racine, coupez-les du pied-mère.

Matériel nécessaire à la multiplication :
– un greffoir (que vous pouvez trouver sur Botanic.com)
– du sable fin
– du terreau écologique (trouvable sur Botanic.com)
– un arrosoir d’intérieur

Comment tailler le Lierre ?

Pour éviter qu’il ne deviennent trop envahissant, taillez le lierre grimpant régulièrement. Au début du printemps, raccourcissez les tiges qui se sont développées pendant l’hiver. Refaites une taille au mois d’août.

Matériel nécessaire à la taille du Lierre :
– un sécateur (ici)
– des ciseaux de taille (ici )

Maladies et parasites

Le lierre est sensible à la sécheresse et au vent sec. Ses feuilles peuvent alors se dessécher. Faites également attention aux attaques de pucerons, d’araignées rouges et de cochenilles farineuses.

Toxicité

Les feuilles et les fruits du lierre sont toxiques pour l’homme et certains animaux.


Video: Gardening Tip: How to Make a Pineapple Cut: How to Grow a Pineapple


Article Précédent

Pomme à sucre - un fruit exotique aux propriétés médicinales

Article Suivant

Comment récolter la coriandre